Home Blog Page 3

Test et avis du nouvel Antiminer A3 de Bitmain !

0

L’A3 est arrivé sain et sauf. Bitmain a validé l’ensemble du processus – de la création à l’expédition en passant par les essais, la fabrication et 

L’Antminer A3 nécessite 10 connexions d’alimentation PCI-e et une connexion Ethernet pour fonctionner. Le contrôleur intégré possède l’interface familière et simple de Bitmain. Comme toujours, assurez-vous d’installer un nouveau PW pour sécuriser votre gréement. Le login par défaut est root/root.

Test et avis du nouvel Asic Antminer A3 de Bitmain

Pour cette review, Bitmain a envoyé un bloc d’alimentation APW3+++ 1200w/1600w avec 10 câbles PCI-e.

Une chose intéressante à propos de l’APW3+++ est qu’il fonctionnera à 1200 watts sur 110v, et 1600 watts à 220v. Cela rend l’APW3+++ plus flexible pour les acheteurs qui n’ont peut-être pas accès à l’alimentation 220V. Nous n’avons pas fait de lecture en décibel, car il fait actuellement 38 degrés Fahrenheit dans le centre de données de Bitsonline Labs en raison de l’hiver. Donc les fans bougent à peine.

Siacoin est la pièce principale du Blake 2b qui peut être extraite avec l’A3. La configuration A3 est très simple avec l’interface de contrôleur de Bitmain – pourtant il y a quelques bizarreries rapportées par les utilisateurs avec Siacoin lui-même. Ils allaient des piscines et des portefeuilles qui ne reconnaissaient pas les adresses Siacoin aux travailleurs qui n’obligeaient pas l’A3 à déclarer le raccordement de la piscine comme étant mort.

Alors que dans notre test, le seul problème que nous avions était l’adresse du portefeuille dans le portefeuille Siacoin GUI qui n’enregistrait pas l’adresse nouvellement créée, c’était un simple problème de portefeuille et non le mineur.

Pour cette revue, nous avons utilisé le bassin minier de Luxor Siacoin, car nous voulions aider à maintenir la décentralisation du réseau en utilisant un bassin plus petit. Luxor Mining a une configuration très simple, vous utilisez l’adresse de votre porte-monnaie et un nom de travailleur. Luxor a également des nœuds spécifiques à la région pour aider à maintenir la latence à un niveau bas.

L’antminer A3 brille par sa stabilité !

L’Antminer A3 fonctionne de façon très stable, comme le font les mineurs de Bitmain.

L’A3 fonctionne au bord de la piscine à une vitesse d’environ 817 GH/s à 823 GH/s. Alors que les moyennes à court terme sur cinq minutes sont parfois inférieures à environ 740 GH/s, elles se stabilisent à 823 GH/s sur une période de 24 heures.

Luxor fournit un excellent panneau de contrôle pour que vous puissiez vérifier les statistiques du bord de la piscine.

Au cours de nos essais, nous avons utilisé une puissance de 220 volts et la A3 a tiré en moyenne de 1176 à 1197 watts. Alors que la prochaine génération de mineurs Blake 2b sera deux fois plus puissante, ce rapport puissance/GH/s est une amélioration massive par rapport à l’exploitation minière par GPU Siacoin – même si vous êtes double exploitation minière Ethereum avec elle.

Cela fait de l’Antminer A3 un ajout très opportun sur le marché, car Siacoin est en pleine croissance à la fois dans les cas de reconnaissance et d’utilisation.

 

 

 

Quel est le meilleur logiciel de minage pour les crypto ?

0

C’est en fait assez simple de miner la plupart des crypto-monnaies. La façon la plus simple est d’installer un logiciel de minage sur votre ordinateur.

Nous avons testé MinerGate pour vous qui s’installe sur vos PC, Mac, portables comme un simple logiciel…rien de plus facile si vous voulez un aperçu du minage :

Quel est le meilleur logiciel de minage pour les crypto-monnaies ?

MinerGate

Une fois installé sur votre ordinateur vous n’avez qu’à créer un compte avec mail et mot de passe et vous voila au commande d’une machine de minage. Le logiciel pour permet de miner différentes crypto-monnaies avec les ressources de votre ordinateur CPU (processeur) + GPU (carte graphique).

Voici le test : MINERGATE

Donc MinerGate permet de vous faire un aperçu du minage avec votre matériel informatique de maison mais ne chercher pas à gagner de l’argent surtout si vous payez l’électricité. En revanche si vous voulez transformer votre ordinateur en radiateur cela fonctionne parfaitement ! Si vous avez une configuration plus poussée que nous de type Gamer vous pouvez peux être rentabiliser votre matériel avec le minage sur MinerGate entre deux parties (mais attention à la facture d’électricité).

Le point fort de MinerGate est que vous pouvez miner très facilement sans aucune connaissance informatique !

Si vous voulez vous lancer dans l’aventure vous pouvez le faire à partir de ce lien :

NiceHash Miner :

NiceHash miner est un concept très intéressant car il vous permet de miner la monnaie la plus profitable et de transformer le résultat en Bitcoin.

Voici le test : NiceHash Miner

CLAYMORE DUAL MINER

Claymore est un programme simple qui permet de miner plusieurs crypto-monnaies. Il est très utilisé pour miner l’ETHEREUM et l’ETHEREUM Classic. Il peut aussi faire du Dual Mining c’est à dire miner deux monnaies en même temps (exemple : ETH +SC).

Il demande une configuration contrairement à NiceHash ou Minergate mais il vous permet de miner avec le pool de votre choix.

Décompressez le zip dans un fichier, il n’y a rien à installer.

Allez ensuite dans la gestion des pools (fichier « pool ») et remplacer le texte par votre pool de minage. Votre pool vous expliquera comment le configurer si besoin. Lancer ensuite le miner en cliquant sur le fichier « start ».

Avis et test de Genesis Mining [Cloud Mining]

0

Genesis Mining se veut le leader dans le cloud mining. Il dispose de fermes de minage en Island. Apparement le climat permet d’avoir une climatisation naturelle et l’électricité pas trop cher avec les sources géothermiques.

Le site permet de miner le Bitcoin et de nombreuses crypto-monnaies. Il est également possible de miner une crypto-monnaie et de la transférer en Bitcoin ou parfois en une autre crypto-monnaie. Lors de l’inscription vous disposez d’une balance sur le site pour chaque crypto-monnaie. Les paiements sont fait chaque jour.

Genesis Mining : Que pensez de cette plateforme ?

Après quelques recherches sur le web et dans les forums nous lisons de nombreux commentaires positifs, le site se veut transparent, il existe des video qui montre les fermes de minage, le paiement peut se faire en carte bleu…bon aller on se lance !

Nous créons alors un compte et achetons de la puissance de minage pour de l’ETHEREUM, ZCASH et BITCOIN (disponible en Février 2018).

Le panneau de controle est très simple d’utilisation et permet de bien comprendre la puissance de minage.

Les premiers jours il ne se passe rien…bon on se dit que nous nous sommes bien fait avoir et que nous avons perdu notre argent.

Mais au bout de quelques jours, soudainement la balance augmente ! ça marche nous minons !

Afin de récupérer le fruit de notre minage nous rentrons donc nos Wallet et les paiements commencent pour le Zcash.

Pour l’ETHEREUM c’est plus compliqué car notre puissance de minage est faible et nous ne minons pas assez chaque jour pour arriver au minimum de paiement. Le minage du jour doit donc être ajouté le lendemain et ainsi de suite jusqu’à arriver au minimum pour recevoir le paiement. Malheureusement cela ne fonctionne pas et chaque jour nous perdons le minage de l’ETH.

Nous avons donc contacté le service client qui se dit débordé par le nombre de demande mais sans réponse malgré une relance. Nous sommes depuis 2 semaines (le 20 décembre 2017) en attente et toujours pas de paiement en ETH.

CONCLUSION de l’expérience :

Le service fonctionne pour le Zcash mais pas pour l’ETH. Le service client ne répond pas. Pour le moment nous allons dire que cela va être régularisé dans les prochains jours. Car pour le site qui se veut le plus transparent ce n’est pas terrible.

On vous donneras des nouvelles prochainement et en particulier pour le minage de bitcoin qui va commencer en Février !

Affaire à suivre….

  • Présentation : tableau de bord simple et facile d’utilisation
  • Crypto-monnaies : large choix, possibilité de transférer le fruit du minage vers une autre crypto-monnaie
  • Paiement : CB, Virement ou BTC
  • Fiabilité : en attente
  • Service client : en attente

Avis sur le cloud-mining : Est-ce rentable ?

0

Un solution pour miner facilement des crypto-monnaies est le cloud-mining.

Le cloud mining permet d’acheter des contrats de minage à des entreprises privés qui vont alors miner pour vous. Cela évite donc d’acheter du matériel, de l’installer, de faire la maintenance, payer l’électricité…

En revanche la société de cloud-mining prend évidement un marge sur votre minage ce n’est pas donc pas aussi rentable que de miner à la maison.

Attention :

Certains services de cloud-mining sont des arnaques avérés (pyramide de Ponzi), d’autres ne sont pas du tout rentable, certains services sont aujourd’hui payant mais rien ne nous garantie que cela va durée…

N’oubliez pas qu’aujourd’hui vous n’avez aucune garantie sur les retours du cloud-mining. Nous ne vous recommandons pas d’investir des sommes que vous n’êtes pas capable de perdre.

Pour ne pas risquer de perdre votre investissement posez vous les questions suivantes :

  • Le site est située en France avec une entreprise enregistrée au registre du commerce ? Cela permettra d’avoir un recours légal en cas d’arnaque avérée. (mais pas en cas de non rentabilité ou de piratage extérieur)
  • Le site dispose de ses propres fermes de minage ? Si pas de preuve des fermes c’est louche !
  • Le site accepte des paiements en CB ou virement ? Cela permet de tracer les transferts d’argents ce qui est bon signe. Si seulement les paiements en BTC sont acceptés faites attentions c’est surement une pyramide de Ponzi.
  • Le site dispose d’un programme d’affiliation très généreux ? ATTENTION c’est le principe de base de la pyramide de Ponzi
  • Le prix du minage est très intéressant ? Le cloud mining est en principe peu rentable, attention donc si l’offre est trop alléchante !
  • Le site n’est jamais en rupture de stock ? Les fermes de minages existe-elle vraiment ? Ou tout est virtuel ?
  • Le site vous parle du type de matériel qu’il utilise ? il est partenaire d’un fabriquant reconnu ?
  • Les forums vous donnerons également des informations mais attentions aux faux commentaires très présent, n’utiliser les forum que pour finaliser votre avis.

Quelle rentabilité pour le cloud mining ?

Malgré cela le principe est très intéressant pour quelqu’un qui veut se lancer dans le minage sans transformer sa maison en datacenter ! La rentabilité est assez variable en fonction des sites et de la crypto-monnaie choisie. En effet les contrats sont sur une durée assez longue, difficile de prévoir la difficulté de minage dans 6 mois ainsi que le cours de la crypto-monnaie. Mais bon nous pouvons aussi pensez que nous allons stocker les crypto-monnaies minés et les revendre une fois le cours nous permettent de faire une plus value.

Il faut impérativement avoir un Wallet sécurisé avant de se lancer dans le cloud mining car les sites sont très sensibles et ils sont la cible de nombreux piratages. Il ne faudrait pas perdre 2 ans de minage à cause d’un piratage du site de cloud mining ! Pensez donc à vider régulièrement vos wallets virtuels présents sur les sites vers un wallet sécurisé.

Test de cloud-mining

Nous avons chercher et testé des sites de cloud-mining pour se faire un avis.

GENESIS MINING :

Genesis Mining se veut le leader dans le cloud mining. Il dispose de fermes de minage en Island. Apparemment le climat permet d’avoir une climatisation naturelle et l’électricité pas trop cher avec les sources géothermiques.

Lire aussi : Avis et test sur MinerGate 

MinerGate Wallet : Avis et test !

0

Que pensez du programe de minage MinerGate ?

Une fois installé sur votre ordinateur vous n’avez qu’à créer un compte avec mail et mot de passe et vous voila au commande d’une machine de minage. Le logiciel vous permet de miner différentes crypto-monnaies avec les ressources de votre ordinateur CPU (processeur) + GPU (carte graphique).

En 3 clics votre ordinateur se met à chauffer, tous les ventilateurs tournent à fond : VOUS MINEZ !!!

Pour le test nous avons choisi de miner du Bytecoin (BCN), (dérivé du bitcoin ?). Nous reviendrons dans un autre article sur cette monnaie.

 

Ce qu’il faut savoir sur MinerGate

Au bout d’une vingtaine d’heure de minage, une augmentions de la température de la pièce de 50°C, un bruit des ventilateurs de l’ordinateur devenant assourdissant (on en fait trop là ?). Nous décidons de voir un peu ce que nous avons miné.

Alors total miné en quelques heures : 100 Bytecoin ! Pas mal non ? le résultat du minage se retrouve automatiquement transféré dans un wallet virtuel sur un onglet de l’application. Nous allons faire fortune à ce rythme, on se voit déjà siroter une bière en regardant la télé tout en regardant l’ordinateur produire une quantité énorme de crypto-monnaie.

Nous allons donc voir le cours actuel du BCN et là surprise, le cours du BCN est de 0,0035 €. Nos 100 bytecoin valent donc 0,35 € ! En quasiment 24h ce n’est pas très rentable. On ne vous parle pas de la quantité d’électricité qui a été consommée ni de l’usure de notre matériel poussé à plein régime en non-stop .

De plus on s’aperçois que les crypto-monnaies que propose MinerGate ne sont pas toujours les plus connues et parfois sujet à controverse comme notre fameux Bytecoin qui est soupçonné d’être pré-miné.

Donc MinerGate permet de vous faire un aperçu du minage avec votre matériel informatique de maison mais ne chercher pas à gagner de l’argent surtout si vous payez l’électricité. En revanche si vous voulez transformer votre ordinateur en radiateur cela fonctionne parfaitement ! Si vous avez une configuration plus poussée que nous de type Gamer vous pouvez peux être rentabiliser votre matériel avec le minage sur MinerGate entre deux parties (mais attention à la facture d’électricité).

Le point fort de MinerGate est que vous pouvez miner très facilement sans aucune connaissance informatique !

Si vous voulez vous lancer dans l’aventure vous pouvez le faire à partir de ce lien :

Cliquez ici : MinerGate

Note : lors de test de minage la puissance de hachage est environ 15% inférieur pour une consommation électrique identique en comparaison à d’autres mineur comme NICEHASH ou CLAYMORE.

Comment choisir le meilleur pool de minage ?

0

Il est quasi-impossible de miner en solo (solo-mining) une crypto monnaie. En solo il faudrait plusieurs années avec un S9 pour avoir une chance de miner 1 seul bloc de bitcoin ; plusieurs mois avec un rig de minage performant pour un bloc d’Ethereum.

La solution est le pool de minage :

En entrant dans un pool vous faite partie d’une équipe. Vous mutualisez votre puissance de calcul pour miner comme une seule personne. Cela permet de miner des blocs rapidement et surtout de façon régulière. Bien entendu vous partagez la récompense de chaque bloc.

Il existe différents pool de minage en fonction de la crypto monnaie. Tous ne sont pas identique dans le fonctionnement. La plupart prennent des frais (fee) d’environ 2 à 3 %. Certains permettent aux adhérents de voter sur le soutient aux développeurs de la monnaie.

Quelques un gardent pour eux les frais de transaction qui s’ajoutent à la récompense de chaque bloc. Il existe même des pools scam qui sont de simple arnaque. Il est donc important de faire le tri.

Voici notre sélection des meilleurs pool de minage pour les crypto-monnaies

Pool bitcoin :

(voir la répartition des pools de minage BITCOIN : POOL BITCOIN)

Slushpool : C’est le premier pool qui a été créé pour le minage du bitcoin en décembre 2010. Il partage les frais de transaction aux mineurs. 2% de frais, permet un monitoring en ligne des machine ainsi qu’avec une application smartphone.

Le plus important il permet aux utilisateurs de voter pour miner les blocs des développeurs de bitcoin core ou non. Cela permet de faire avancer le développement des projets du bitcoin. Avec 15 à 20 % de la puissance totale de minage du bitcoin il ne risque pas de faire une attaque des 51%.

Nous déconseillons les pools de BITMAIN qui est le premier fabriquant de machine ASIC pour miner le bitcoin. Les pools de bitmain sont : Antpool / BTC.com / ViaBTC / BTC.top

1 : Ils ne partagent pas les frais de transaction avec les mineurs ce qui est un frais caché parfois important (en janvier 2018 un bloc est de 12 BTC et les frais de transaction représentent 6 BTC supplémentaires)

2 : Ils peuvent faire une attaque des 51% car si ils rassemblent leurs puissances de calcul ils peuvent être majoritaire sur le réseau bitcoin.

3 : Bitmain est un support (voir à l’origine) du fork bitcoin cash et donc pas un soutient très important du BITCOIN. Ils ne permettent pas aux mineurs de voter. C’est pas très démocratique tous cela !

4 : Ce sont des pools chinois : Nous n’avons rien contre les chinois mais le régime en place peut à tout moment prendre des décisions contre le Bitcoin et / ou prendre le contrôle des pools de minage. On perd complètement la volonté d’avoir un système non étatique et libre qui est à la base du bitcoin.

Pool Zcash

Slushpool : Nous conseillons à nouveau Slushpool pour les mêmes raisons que le bitcoin. Mais attention à la faible puissance de minage il est possible de passer 1 journée sans miner un seul bloc….donc à utiliser dans la durée.

Nanopool : Simple et efficace. Ici il faut simplement ajouter votre adresse de wallet Zcash et le nom de votre rig et pointer votre rig vers nanopool. Frais 1%. Monitoring en entrant votre adresse wallet. Beaucoup de puissance de minage donc des petits revenus mais régulier.

Pool ETHEREUM

Nanopool : Simple et efficace. Ici il faut simplement ajouter votre adresse de wallet ETHEREUM et le nom de votre rig et pointer votre rig vers nanopool. Frais 1%. Monitoring en entrant votre adresse wallet. Beaucoup de puissance de minage donc des petits revenus mais régulier.

Pool ETHEREUM Classic

Nanopool : Simple et efficace. Ici il faut simplement ajouter votre adresse de wallet ETHEREUM Classic et le nom de votre rig et pointer votre rig vers nanopool. Frais 1%. Monitoring en entrant votre adresse wallet. Beaucoup de puissance de minage donc des petits revenus mais régulier.

Pool MONERO

Nanopool : Simple et efficace. Ici il faut simplement ajouter votre adresse de wallet MONERO et le nom de votre rig et pointer votre rig vers nanopool. Frais 1%. Monitoring en entrant votre adresse wallet. Beaucoup de puissance de minage donc des petits revenus mais régulier.

Comment construire son rig de minage ?

0

Nous allons vous montrer dans cette page les étapes importantes pour construire vous même un rig de minage. Vous pourrez ensuite miner de l’Ethereum, Monero, Zcash, bitcoin gold et bien d’autres crypto-monnaies.

Attention : Ce rig ne pourra pas miner du bitcoin, Bitcoin cash, litecoin et DASH. En fait en théorie il pourra mais avec une puissance tellement faible qu’il ne sera pas rentable. Vraiment pas ! Si vous voulez minez du bitcoin, du litecoin ou du Dash il faut aller dans la partie ASIC du site.

Comment construire son rig de minage ? [étapes]

Etape 1 : choisir son matériel

La première étape est le choix de votre matériel de minage. Vous allez investir quelques centaines d’euro voir plusieurs milliers il ne faut donc pas se tromper dans son investissement.

Rappel : Le minage est une question de rentabilité entre le cout d’achat de votre matériel, le cout de fonctionnement en électricité et la puissance de minage (Hashrate) de votre rig. Vous pouvez minez avec un processeur (CPU) mais ce sont avec les cartes graphiques (GPU) que vous aurez la plus grande puissance de minage. Les pièces importantes de votre rig sont donc les cartes graphiques (GPU) et seulement elles. Tout le reste doit être acheté le moins cher possible pour faire baisser le cout de reviens de votre machine. Attention toutefois à votre alimentation électrique ainsi qu’aux câbles qui sont également important pour éviter tout problème électrique.

La carte mère

Tout d’abord il faut choisir la carte mère qui va être la base de notre plateforme de minage. Le minage s’effectuant principalement avec des cartes graphiques (GPU) il faut choisir une carte mère qui est capable de supporter le nombre de carte graphique que vous voulez. Pour cela il faut compter le nombre de port PCI-E que dispose la carte. Chaque carte graphique sera branchée sur un port PCI-E.

Il existe plusieurs type de port PCI-E sur une carte mère. En général il y a au minimum un 16x qui permet de brancher directement une carte graphique sur la carte mère. Vous pouvez avoir d’autres ports PCI-E 16x et des 1x supplémentaires.

Pour le cryptominage seul le nombre de port disponible est important. La capacité des ports (1x – 16x) n’a aucune importance. En effet le volume de donnée qui transite entre la carte mère et la carte graphique est faible lors du minage (contrairement aux jeux video).Ne vous souciez pas non plus de l’emplacement des ports PCI-E car les cartes graphiques seront déportés avec des riser (explications plus loin).

La carte mère qui dispose à ce jour du plus grand nombre de ports PCI-E est la ASROCK H110 Pro BTC+. Comme son nom l’indique elle est faite pour le cryptominage. Mais pas pour le minage des BITCOIN ! La ASROCK H110 Pro BTC+ dispose de 13 ports PCI-E (1 16x et 12 1x) il est donc possible de brancher 13 cartes graphiques sur le rig !!!

Pour ce test nous allons utiliser la ASROCK H110 Pro BTC+, avec les 13 ports nous pourrons ajouter des cartes graphiques supplémentaires sans refaire un nouveau rig. Elle coute à ce jour environ 165 € sur LDLC.

Le processeur

Le processeur n’a pas beaucoup d’importance pour un rig, même si vous pouvez miner avec, le processeur est gourmand en énergie et à une puissance de minage faible. Choisissez donc un processeur bon marché. Achetez un processeur de dernière génération vous coutera cher. Préférez un processeur pas cher et achetez une carte graphique supplémentaire avec votre budget.

Il faut choisir un processeur compatible avec la carte mère. Vous trouverez la compatibilité du processeur sur le descriptif de votre carte mère : support du processeur.

La plupart des processeurs sont vendus avec le système de refroidissement (radiateur et ventilateur).

Pour notre rig nous allons utiliser un Intel Celeron G3900 (2.8 GHz) à environ 50 € sur LDLC. Il comprend le processeur et le système de refroidissement.

Note : si vous voulez minez du Monero vous pouvez investir dans un processeur puissant. Le Monero est CPU friendly donc possible d’être rentable avec un processeur.

Le disque dur

Aucune importante pour le minage mais préférez un SSD pour sa rapidité et la fiabilité dans le temps. Il a besoin de supporter le système d’exploitation (Windows ou autre) pas besoin d’une grande capacité.

Pour notre rig nous utiliserons un Kingston SSD A400 120 Go à environ 60 € sur LDLC. Mais tout autre disque conviendra. Vous pouvez utiliser une clef USB également.

L’alimentation

Elément important de votre rig l’alimentation doit être assez puissante pour alimenter en électricité tous les composants. Il faut prendre une alimentation de qualité pour éviter tout problème électrique. Votre machine va tourner à plein régime 24h/24H et 7J/7J ! L’efficience énergétique est aussi important pour la rentabilité. Choisissez toujours du matériel certifié, neuf et garantie. Il ne faudrait pas que votre machine à plusieurs milliers d’euro ne finisse en fumée !

Lorsque vous utilisez de nombreuses cartes graphiques vous pouvez utiliser plusieurs alimentations pour arriver à la puissance voulue. Mais attention elles doivent être impérativement couplées en elles pour qu’elles démarrent au même moment ! Sinon vous risquez d’endommager vos composants. Pour cela il faut utiliser un « Câble coupleur alimentation » ou « Dual PSU ».

Pour notre rig de minage nous utiliserons une alimentation Corsair RM1000x 80PLUS Gold. Elle est garantie 10 ans. Pour le moment nous allons monter seulement 2 GPU mais cela nous permettra d’en mettre plus par la suite. Elle dispose également d’un câblage modulaire ce qui est pratique pour brancher seulement les câbles d’alimentations que nous avons besoin. Elle est au prix d’environ 180 € sur LDLC.

La mémoire vive (mémoire RAM)

La mémoire RAM n’a pas beaucoup d’importance pour le minage, 2x 4Go de RAM sera largement suffisant pour faire tourner notre rig. Choisissez une RAM compatible avec votre carte mère.

Pour la construction de notre rig de minage nous avons acheté : 2x Corsair ValueSelect 4 Go DDR4 2133 MHz CL15 à environ 62 € l’unité (124 € les deux) sur ldlc.

Les cartes graphiques (GPU)

Les cartes graphiques sont les éléments les plus importants de votre rig de minage. Si vous souhaitez miner de l’Ethereum il faut des cartes graphiques avec une mémoire video supérieur à 3Go. Cette valeur augmente avec le temps, choisissez donc des cartes graphiques avec une mémoire suffisante en fonction de ce que vous minez.

Ensuite c’est la fréquence de la mémoire qui est important. La GPU clock (ou core clock) et la mémoire clock. C’est la mémoire clock la plus importante. Vous trouverez des cartes overclocker, dont la fréquence est améliorée. Nous vous montrerons également qu’il est possible d’overclocker certaines cartes graphiques pour améliorer la performance et faire baisser la consommation.

La consommation électrique est importante pour la rentabilité de votre rig, comparez bien la consommation de votre GPU par rapport au hashrate qu’elle vous fournira.

Enfin de système de refroidissement n’est pas à négligez. Votre carte graphique va tourner à plein régime (voir plus avec l’overclockage) et va chauffer, il faut donc qu’elle soit correctement refroidie pour qu’elle dure dans le temps.

note : Le watercooling est intéressant pour garder une GPU à température basse. Il est en revanche gourmand en électricité et couteux. Cela le rend peu rentable pour le minage.

Pour vous donnez une idée de la rentabilité de votre carte graphique (GPU) pour le minage vous pouvez aller sur le site de NiceHash. Il vous donneras la rentabilité de nombreuses cartes disponible sur le marché. Vous pouvez aller sur le comparateur en cliquant sur le lien suivant : profitability. D’après nos tests le résultat est légèrement surestimé de 5 % à 10 % environ. C’est malgré tout un outils très pratique !

Pour notre rig de minage nous avons choisi 2 cartes graphiques nvidia : Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming à environ 490 € l’unité sur ldlc.

Note : Nous n’avons pas choisi la dernière GTX 1080 plus puissante car elle consomme plus d’électricité et est bien plus cher. Lors de notre comparatif elle est donc moins rentable que la 1070 !

Riser

Le Riser permet de déporter vos cartes graphiques sur votre rig. Si vos GPU sont directement attachés sur votre carte mère elle seront trop proche l’une de l’autre et vont chauffer rapidement. Nous utilisons des Risers pour les déporter et donc laisser suffisamment d’espace entre elles. L’espace minimum est de 10cm, l’idéal si vous avez de la place est 20cm. Le Riser doit être alimenté en électricité pour un câble SATA. La connection entre le support de la carte graphique est la carte mère se fait par un câble USB. Vous pouvez installer un Riser PCI-E 1x dans un support 16x sans problème.

Nous avons acheté un lot de Riser sur Amazon pour notre rig de minage. Riser USB à 43 euros les 6.

Clavier, Ecran, souris

Pour la configuration vous aurez besoin d’un écran, d’un clavier et d’une souris. Vous pouvez ensuite piloter votre rig à distance et débrancher tous ces éléments.

Vous pouvez donc acheter ces éléments le moins cher possible même d’occasion sur le bon coin ! Nous avons trouvé un écran neuf sur Amazon à 30 € et il fait parfaitement l’affaire : ECRAN

Pour le clavier et la souris nous avons acheté un pack premier prix sur LDLC à 13 €.

Câblages

Il faut bien évidement un câble ethernet pour relier votre rig à votre connexion internet (box ou autre). Un câble d’alimentation secteur pour votre alimentation si ce n’est pas livré avec.

Vérifiez aussi la sortie video de votre carte mère et l’entrée video de votre écran. Vous aurez peut être besoin d’un adaptateur.

Vous pouvez utiliser des rallonges de câbles d’alimentation si besoin de déporter loin vos cartes graphiques. Ne négligez pas la qualité des câblages pour éviter tout risque d’incendie. Attention également à la puissance maximum de vos câblages et de la puissance de vos GPU. Parfois vous pouvez brancher plusieurs GPU sur un câble mais ne dépassez pas la capacité de ce câble sinon ça chauffe et peu prendre feu !

Support de Rig

Votre rig doit être monté sur un support pour fixer vos cartes graphiques correctement. Vous trouverez de nombreux supports sur internet. Le prix étant assez élevé en général nous avons opté pour un support fait maison avec des planches de bois que nous avions. Le résultat n’est pas très esthétique mais nous à fait économisé plus de 100 €.

Prise Parafoudre

Achetez aussi une prise protégé contre les surtensions pour protégé votre machine. Vous pouvez aussi utiliser une multiprise qui est pratique pour brancher votre écran + alimentation…

Récapitulatif de notre RIG de minage :

Vous avez les liens directs pour acheter votre matériel.

1 Carte mère : ASROCK H110 Pro BTC+

1 Processeur : Intel Celeron G3900 (2.8 GHz)

1 Disque dur : Kingston SSD A400 120 Go

1 Alimentation : Corsair RM1000x 80PLUS Gold

2 Mémoires RAM : Corsair ValueSelect 4 Go DDR4 2133 MHz CL15

2 Cartes graphiques (GPU) : Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming

1 lot de 6 Riser : 1X to 16X Slot Riser Card Extension

1 Ecran : Dell 17″

1 pack souris + clavier : Advance Starter Desktop

1 câble RJ45 : Câble RJ45 catégorie 6 F/UTP 2 m (Rouge)

1 multiprise : Multiprise avec parasurtenseur

1 support de Rig : Fait maison

Le cout de notre rig de minage est de : 1500 €. C’est important pour seulement 2 cartes graphiques GTX 1070 mais ce rig va nous permettre d’ajouter jusqu’à 11 cartes graphiques supplémentaires.Etape 2 : Monter le rig de Minage

Le montage d’un rig de minage est assez simple, vous n’avez pas besoin de connaissance approfondie en informatique. Attention cependant à bien lire les notices de montage de chaque composant pour ne pas faire d’erreur. Assurez vous d’avoir aussi de la place autour de vous afin de vous faire un plan de travail agréable. On est bien d’accord qu’on travail hors tension, aucune prise n’est branché sur la multiprise et l’alimentation est sur Off. On préfère s’en assurer 😉 Allez on y va !

Assemblage de la carte mère

La base de notre configuration est la carte mère, c’est un composant assez fragile alors manipulez là avec soin. Posez là sur votre support de Rig. Pour aller plus loin vous pouvez faire attention à ce que les éléments qui vont chauffer sur votre carte mère (comme l’emplacement du processeur) ne soit pas en contact direct avec votre support de Rig. Sur notre support maison nous avons utilisé des petits tasseaux de bois pour surélever la carte mère sur les bords et au centre afin de laisser l’air circuler sous la carte.

Il faut maintenant monter le processeur sur la carte. Manipulez également le processeur avec soin et ne touchez pas les transistor. Lisez la notice de montage fournie avec votre processeur. En général il faut déverrouiller l’emplacement sur la carte mère, enlever la protection plastique, poser le processeur sur l’emplacement (attention il y a un sens) et refermer le support.

Ensuite il faut monter le radiateur et le ventilateur sur le processeur. Assurez vous qu’il y a de la pâte thermique sur le radiateur qui va venir s’appliquer sur le processeur. C’est ce qui va faire la dissipation de la chaleur de votre processeur.

Le ventilateur est fixé sur la carte mère. Il faut ensuite le connecter en branchant son alimentation sur la prise 4 pin de la carte mère CPU_FAN.

Ajouter à votre carte mère les barrettes de mémoire RAM dans les supports. Vous devez appuyer jusqu’a entendre un « clips » qui verrouille les barrettes.

Branchez ensuite la carte mère à votre alimentation avec le câble ATX.

Etape 2 : Monter le rig de minage

Disque Dur

Branchez votre disque dur sur un port SATA et alimentez le depuis votre alimentation avec câble alimentation SATA

Riser et cartes graphiques

Nous l’avons vu dans l’article précédent nous allons utiliser les Risers pour déporter nos cartes graphiques hors de la carte mère. Dans notre configuration nous avons connecté les cartes graphiques dans chaque Riser afin de les solidarisez. Ensuite nous installons les cartes graphiques sur le Rig, toute dans le même sens en laissant suffisament d’espaces entre elles (entre 10 et 20cm).

Maintenant que les GPU sont fixés on s’occupe des câblages :

  • Insérez le riser dans l’emplacement PCI-E 1x ou 16x de la carte mère. Si vous avez un riser 1x et que vous avez un emplacement 16x sur votre carte mère ce n’est pas grave, branchez le au début du port PCI-E comme si c’était un 1x. Le câble entre le riser est souvent USB, vérifiez qu’il est bien branché.
  • Branchez l’alimentation des risers à un câble d’alimentation multi-sata.
  • Branchez vos cartes graphiques à votre alimentation. Attention à la puissance de vos cartes graphiques si vous branchez plusieurs cartes sur le même câble.

Si notre carte graphique ASROCK H110 pro BTC+ il est nécessaire de brancher des alimentations supplémentaires sur la carte mère en molex si il y a plus de 2 cartes graphiques. Ces branchements se trouvent de chaque coté des ports PCI-E et doivent être branchés sur l’alimentation.

Ecran, clavier, souris

Branchez ensuite le clavier, l’écran et la souris.

Bouton marche / arrêt

Sur la plupart des cartes mères vous devrez ajouter un bouton marche / arrêt pour éviter de court-circuiter pour allumer votre rig. Sur notre carte mère le bouton est déjà dessus (pratique !).

Etape 3 : La configuration du rig de minage

Installer le système d’exploitation

Nous avons essayé avec LINUX en utilisant ubuntu. C’est très facile et gratuit mais impossible pour nous de lancer le logiciel de minage avec les lignes de commande. Malgré des tutoriels sur internet nous nous sommes rendu à l’évidence que Windows c’est quand même pratique ! ps : Si vous avez un bon tutoriel qui explique comment lancer un logiciel de minage sur ubuntu on est preneur.

Alors on va installer Windobe, heu…Windows ! Pour cela il nous faut une Clef USB sur laquelle nous allons installer une version bootable de Windows. Pour cela très facile vous banchez votre clef USB sur un ordinateur avec Windows et vous lancer MediaCreationTool de Microsoft.

Une autre solution est d’utiliser le logiciel Rufus et une image ISO de windows rufus-usb.fr.

Une fois la clef bootable chargé avec le système d’exploitation vous la branché sur votre rig et démarrez le rig. La procédure de lancement de Windows va se lancer.

Windows va vous demander une clef valide de windows, vous pouvez passer cette étape et utiliser votre machine mais vous ne pourrez pas faire les mises à jours. Cela peut baisser le Hashrate de votre rig pour certains programmes de minage. Vous pouvez acheter une clef valide de Windows pas cher sur internet. Nous avons acheté sur Cdiscount une clef à 8 €. Grâce à cela toutes les mises à jours de windows et les drivers des cartes graphiques se font automatiquement c’est quand même pratique Windows non ?

Si besoin vous trouverez les pilotes Nvidia ici et les pilotes AMD ici.

Installer le programme de minage

Vous trouverez dans notre site différents programmes de minage ainsi que la configuration requise pour chacun. Pour faire simple on vous conseille d’installer NiceHash. Vous retrouverez le test ici : NiceHash Miner.

Le point fort de NiceHash Miner c’est qu’il choisi lui même la crypto-monnaie à miner en fonction de se rentabilité au jours le jours. Le fuit de votre minage est automatiquement transformé en Bitcoin.

Vous retrouverez ici la liste des programmes de minage.

Installer un logiciel d’overclocking de carte graphique

Vous pouvez booster la performance de vos cartes graphiques et faire baisser la consommation électrique de votre rig en « overclockant » vos cartes graphiques. Attention : l’overclocking est risqué car il modifie le fonctionnement de vos GPU. Vous risquez de perdre la garantie de vos cartes graphiques si vous utilisez l’overcloke et que votre carte grille. L’overclock est utilisé en temps normal par les joueurs exigeant pour augmenter la performance des cartes graphiques pendant les parties gourmandes en video.

Bon ok, maintenant on vous explique comment le faire pour miner :

Installer MSI AFTERBURNER en le téléchargeant ici

Vous trouverez de nombreux tuto sur internet en fonction de vos cartes graphiques. Il ne faut pas jouer sur le voltage mais sur la fréquence mémoire de vos GPU.

Pour trouver le meilleur réglage de votre carte il faut essayer :

  • Baissez le power limite à 75 %, avez cela vous avez réduit la consommation de votre GPU de 25 % !
  • Montez de 10 en 10 la fréquence core de votre GPU. Laisser tourner votre programme de minage assez longtemps pour voir le résultat. Si votre écran se fige, que la carte plante ou que l’ordinateur redémarre c’est que vous êtes allé trop loin. En général ce n’est pas grave, baissez simplement la fréquence.
  • Montez de 50 en 50 la fréquence mémoire, c’est elle qui va vraiment faire monter votre Hashrate de minage. Si votre écran se fige, que la carte plante ou que l’ordinateur redémarre c’est que vous êtes allé trop loin. En général ce n’est pas grave, baissez simplement la fréquence.

Il ne faut pas que la température de votre GPU ne dépasse 70 °C, certain vous dirons que les composants peuvent atteindre sans problème 85 °C mais si vous voulez garder votre matériel plusieurs mois / années il faut le ménager. Vous pouvez modifier la vitesse de vos ventilateur de GPU avec MSI AFTERBURNER. Ne touchez pas le bouton sur l’écran principal mais utiliser la courbe dans les options.

Avez nos cartes graphique Nvidia Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming voici les réglages de l’overcloking :

  • Power limite : 75 %
  • Core clock : +100 Mhz
  • Memory clock : + 700 Mhz

C’est stable après plusieurs jours de minage et la température ne dépasse pas 65°C grâce à la modification de la courbe des ventilateurs.

Pensez à cocher la case ouvrir MSI AFTERBURNER au démarrage de windows.

Piloter son Rig à distance

Un rig de minage ça prend de la place, ça fait du bruit et ça chauffe ! En plus il ne vous servira pas pour faire autre chose que miner. Il est donc pratique de débrancher l’écran, la souris et le clavier et de le poser dans un endroit frais ou il ne vous gène pas. Pour pouvez le piloter à distance vous pouvez utiliser TeamViewer. C’est très facile à utiliser et gratuit. Vous pouvez le télécharger ici.

Il faut cocher la case ouvrir au démarrage pour pouvoir redémarrer votre rig à distance et pouvoir utiliser teamviewer.

Astuce : Si vous avez un écran noir sur teamviewer lorsque vous redémarrez votre rig branchez sur votre rig un câble écran.

Résultat de minage : Le Hashrate

L’aboutissement de tout ce travail : Le Hashrate ! c’est la puissance de minage de notre machine.

Voila nos résultats avec notre rig de 2 GPU Nvidia Gigabyte GeForce GTX 1070 G1 Gaming :

Le CPU n’est pas utilisé pour le minage car pas rentable (rapport puissance / cout de l’électricité)
OVERCLOCK des GPU Nvidia 1070 avec MSI AFTERBURNER – 25 % Power limite + 100 Core Clock + 700 Memory Clock

Consommations (hors minage) :
simple sans écran : 40 W
Ecran 60 W
TOTAL hors mingae : 100 W

Consomation électrique en minage sans écran avec teamviewer = 314 W

ETH
Minergate : 55 MH/S
CLAYMORE ETH simple : 63 MH/S
NICEHASH : 63MH/S

BLAKE2S
NICEHASH : 8.0 GH/S

Lyra2REv2
NICEHASH : 80MH/S

Keccak
NICEHASH :

CryptoNight
NICEHASH :

Equihash
NICEHASH : 900 H/S
CLAY : 900H/S
MINERGATE : 750 H/S consomation électrique similaire aux autres

Monero :
Minergate : 1.5 KH/S (conso 210W)

BITCOIN GOLD :
Minergate : 750Sol/S